Ça n’arrête pas. C’est certainement dû à cet automne doux et pluvieux et un hiver peu rigoureux. Les parasites sont partout !

Mi-février et je recommence à trouver des tiques sur ma jolie petite jument ! L’hiver nous en avait pourtant débarassé quelques temps. Déjà, je déteste enlever ces bestioles. On n’a pas toujours le crochet à tique sous la main ou une pince à épiler. Je trouve ça répugnant de devoir me servir de mes ongles pour ça, mais quand la santé de mon animal est en jeu, je fais un effort.

Je crois que c’est le côté vampiresque  de ces petites arachnides. Double peine : vampire et araignée à la fois, double beurk ! En plus ces bestioles trimballent un paquet de maladie : maladie de Lyme, piroplasmose, ehrlichiose.

A la pension, il y a déjà eu deux cas de piroplasmose.

La piroplasmose chez le cheval peut être due à deux parasites : Theileria equi ou Babesia caballi. Il s’agit de parasites unicellulaires qui se logent et se multiplient dans les globules rouges, ce qui provoque leur éclatement. Il se développe de deux manières : soit en gagnant le rostre de la tique lorsqu’elle se nourrit (et donc en infectant l’animal parasité), soit les œufs de piro se transmettent aux descendants de la tique femelle. Bref, c’est un parasite empaqueté dans un autre parasite.

Il est important de savoir qu’une tique peut piquer plusieurs animaux. Donc quand on enlève une tique : on ne la jette pas au loin, on s’assure de bien la tuer par écrasement ou incinération. J’ai deux caillous spéciaux vers la barre d’attache qui sont réservés pour le rituel sacrificiel des tiques. Pour l’enlever, on l’attrape entre la tête et la peau de l’animal mordu, et on tourne (ça évite d’arracher l’abdomen et de laisser la tête accrochée…). Et après on désinfecte tout, c’est mieux.

La piroplasmose peut-être foudroyante ou chronique. Dans ce dernier cas, les symptômes peuvent être plutôt léger. En gros, si ton cheval n’est pas en forme et qu’il a de la fièvre (genre 38,5° C) vérifie ses muqueuses (vulve, œil, naseau). Si la muqueuse est jaunâtre…te pose pas de question, appelle le vétérinaire.

Moi, surveille Chamane, et je fais la chasse aux tiques. J’avoue que dès qu’elle a les muqueuses un peu pâles, j’ai tendance à devenir (très) inquiète. On m’a indiqué plusieurs trucs pour éliminer les tiques (produits vétos ou produits naturels comme l’ail).

Mais vous, vous utilisez quoi contre les tiques ?

tique_ail